OpenSuse

openSUSE est une distribution Linux majeure d’origine allemande. C’est une distribution communautaire soutenue par SUSE et d’autres sponsors. Elle est l’héritière de l’historique « SUSE Linux Professionnal » et sert aujourd’hui de base aux produits SUSE Linux Enterprise.

La compagnie S.u.S.E. a été fondée le à Nuremberg, en Allemagne, par quatre personnes : Roland Dyroff, Thomas Fehr, Burchard Steinbild et Hubert Mantel, tous dans leur vingtième année. Trois des fondateurs étaient toujours à l’université, étudiant les mathématiques ; Thomas Fehr avait déjà obtenu un diplôme et travaillait en tant qu’ingénieur logiciel.

L’idée originale était que la compagnie fasse le développement de logiciels et offre des services de consultation UNIX. Selon l’un de ses fondateurs, Hubert Mantel, cette idée ne s’est pas concrétisée de manière appréciable, le travail dans ce secteur d’activité étant difficile à obtenir, et, après un certain temps, le groupe s’orienta vers la distribution de Linux, offrant en parallèle le service et la vente de logiciels.

Le nom « S.u.S.E » était originellement un acronyme allemand pour « Software und System-Entwicklung », signifiant « Développement de logiciels et de systèmes ». Le nom complet n’a jamais été employé et la compagnie a toujours été connue sous le nom de S.u.S.E., raccourci en SuSE en octobre 1998.

L’emblème de la distribution est un caméléon vert, prénommé officiellement Geeko (contraction de Gecko et geek) à la suite d’un concours organisé par SUSE.

En 1996, la première véritable distribution de l’entreprise fut publiée sous la dénomination S.u.S.E Linux 4.2. Le choix du numéro de version a suscité beaucoup de discussions : il aurait pu être simplement version 1.1, mais c’était avant tout le départ d’une nouvelle distribution, et la version 1.1 fut finalement rejetée. On s’est alors tourné vers le nombre 42, une référence intentionnelle à la réponse de la « Grande Question sur la Vie, l’Univers et le Reste » de la série de romans de science-fiction Le Guide du voyageur galactique de l’écrivain anglais Douglas Adams (The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy). Le numéro de la première version de YaST, 0.42, s’inspire également des mêmes sources. De même en 2015, openSUSE passe de la version 13.2 à 42.1 pour marquer un changement de la base d’openSUSE qui est maintenant directement issue de SUSE Linux Entreprise.

Le , la société Novell annonça qu’elle désirait acquérir SuSE pour deux cent dix millions de dollars. L’acquisition fut conclue en  et le nom de l’entreprise fut alors changé en SUSE Linux. « SUSE » n’a dès lors plus de signification officielle.

Le , le porte-parole et directeur des relations publiques de Novell, Bruce Lowry, annonça que le développement de SUSE Linux deviendrait plus ouvert et, qu’avec le lancement du projet communautaire openSUSE, similaire au projet Fedora de son concurrent direct Red Hat, ils essaieraient d’atteindre une plus grande proportion d’utilisateurs et de développeurs.

Le but du projet openSUSE est de procurer un environnement rendant la distribution SUSE la plus facile d’accès, et la plus adaptée aux goûts de l’utilisateur moyen et du développeur expérimenté, pour en faire la distribution et la plateforme de développement open-source la plus utilisée.

Le système d’exploitation avait déjà, par définition, un code open source, et le processus de développement serait plus ouvert qu’avant, permettant aux développeurs ainsi qu’aux utilisateurs de collaborer : auparavant, le travail de développement était fait in-situ par SUSE, et la version 10.0 fut la première à être offerte au public, pour essai. Pour la première fois, les bureaux GNOME et KDE sont mis sur un pied d’égalité, alors que la distribution était habituellement orientée vers le bureau KDE.

Ce changement de philosophie mena, suivant en cela les traces de la plupart des projets open – source, à la sortie de la distribution en téléchargement gratuit direct avec accès à un serveur de mises à jour en ligne ; un délai de deux mois était auparavant obligatoire pour qui n’avait pas acheté la boîte. Une version téléchargeable gratuitement, en version entièrement open source ou non (OSS : Open Source Software), et une édition en boîte sont disponibles.

En quelques mois, la distribution SUSE est passée d’un statut très fermé à un statut plus ouvert, accroissant sa popularité et son succès. Au vu de la confusion qu’il y avait entre les dénominations openSUSE, pour la communauté, et SUSE Linux, pour la distribution, il a été décidé, lors des premiers essais de la version 10.2, de renommer la distribution en openSUSE et de garder l’appellation SUSE Linux pour les produits du secteur entreprises de Novell.

Le Musée Informatique Personnel