FreeBSD

FreeBSD est un système d’exploitation UNIX libre. Le nom vient de l’association d’une part de free qui signifie à la fois « libre » et « gratuit » dans l’anglais courant, et d’autre part de Berkeley software distribution (BSD), l’UNIX développé à l’université de Berkeley. Free prend un sens plus connoté dans ce nom : il signifie que le logiciel peut être utilisé gratuitement même pour un usage commercial, que les sources complètes sont disponibles et utilisables avec un minimum de restrictions quant à leur usage, leur distribution et leur incorporation dans un autre projet (commercial ou non), et enfin que n’importe qui est libre de soumettre son code source pour enlever un bug ou améliorer le logiciel, ce code étant incorporé aux sources après accord.

L’objectif du projet FreeBSD est de fournir un système qui puisse servir à tout, avec le moins de restrictions possibles.

Historiquement, les développeurs se sont focalisés pendant un temps sur la plate-forme i386 au sens large (x86) et les performances, c’est-à-dire les temps de réponses du système pour n’importe quelle sollicitation. En 2010, FreeBSD est utilisable et soutenu par la communauté sur un grand nombre de plates-formes : Alpha, AMD64, ARM, i386 (architecture i386 ou x86, incluant les Pentium), ia64 (la famille de processeurs Intel Itanium et Itanium 2), x86-64, MIPS, PC98 (architecture NEC PC-98×1), PowerPC, SPARC (architecture UltraSPARC de Sun Microsystem) et Xbox.

FreeBSD offre des possibilités avancées en termes de réseau, de performance, de sécurité et de compatibilité. Il y a notamment une compatibilité binaire Linux et Windows NT (XP inclus). La première permet l’exécution de programmes compilés sur une plateforme GNU/Linux, la seconde permet l’utilisation des pilotes Windows NT des cartes réseau sans fil Wi-Fi. Le logiciel est un standard industriel sur le marché des serveurs. De nombreux fournisseurs d’accès, hébergeurs et organismes utilisent FreeBSD, parmi lesquels Walnut Creek CDROM, Yahoo! Inc. ou Netcraft. Le 24 mai 1999, l’équipe du serveur miroir ftp.cdrom.com a annoncé avoir battu la veille leur record de transfert de données pour un serveur : 1,33 tébioctet en 24 heures.

Le projet est lancé en 1993 sur la base de 386BSD, et la version 1.0 est disponible en production dès novembre 1993. L’équipe de Yahoo! cherche alors un système d’exploitation stable et performant. Ils le trouvent avec FreeBSD 2, qu’ils installent sur un Pentium 100 puis sur l’ensemble de leurs ordinateurs, comme le raconte David Filo, cofondateur de Yahoo!

La licence, parfois jugée trop libre, permet à des entreprises comme Apple ou Microsoft d’intégrer du code FreeBSD à leur système d’exploitation.

Le Musée Informatique Personnel