Mac OS X

Mac OS Xmacosx-evolutionMac OS X puis OS X puis macOS  (depuis 2016 avec la sortie de Sierra 10.12) est un système d’exploitation partiellement propriétaire développé et commercialisé par Apple depuis 1998, dont la version la plus récente est macOS 10.12, nom de code Sierra, lancée le .

Mac OS X est le successeur du système Mac OS, principal système d’exploitation d’Apple depuis 1984. Contrairement à ses prédécesseurs,Mac OS X fait partie de la famille des systèmes d’exploitation Unix, fondé sur les technologies développées par NeXT depuis le milieu des années 1980 jusqu’au rachat de la société par Apple en 1997. La première version du système est Mac OS X Server 1.0, commercialisée en 1999, suivie par une version orientée pour le grand public en mars 2001.

La version serveur de Mac OS X est architecturalement identique à la version grand public, mais incorpore des logiciels facilitant la mise en place et l’administration de réseau informatique, de serveur de messagerie électronique et de serveur de fichiers Samba, entre autres. À partir d’OS X 10.8, la version serveur d’OS X fut une simple extension du système de base, téléchargeable depuis le Mac App Store.

Malgré son nom suggérant qu’il est la « version 10 » de Mac OS, Mac OS X a un historique presque totalement indépendant des précédentes versions de Mac OS. Mac OS X est fondé sur le noyau Mach et sur l’implémentation BSD d’Unix, qui ont été incorporés à NeXTSTEP, le système d’exploitation orienté objet développé par la société fondée par Steve Jobs après son départ d’Apple en 1985, NeXT. Pendant l’absence de Jobs, Apple a également tenté de constituer un système d’exploitation « nouvelle génération » avec le projet Copland, sans grand succès. De nombreuses rumeurs de l’époque laissaient penser qu’Apple allait racheter le système BeOS pour créer son nouveau système. L’annonce du rachat de NeXT, accompagné de la réintégration de Steve Jobs d’abord comme conseiller puis comme PDG d’Apple, fut une énorme surprise.

Finalement, le système d’exploitation de NeXT, jusque-là dénommé OPENSTEP, fut choisi par Apple pour former la base de son prochain système, d’où son achat de NeXT, espérant convaincre les développeurs d’applications par sa richesse de fonctions de passer à cette nouvelle plate-forme. Jobs fut ré-engagé, et plus tard retrouva la tête de la société, dirigeant la transformation du système facile d’accès aux développeurs qu’était OPENSTEP vers ce qui allait être accueilli plus tard par les utilisateurs d’Apple, un projet arborant à ce moment le nom de Rhapsody. Rhapsody évolua plus tard en Mac OS X, un nom qui évoquait non seulement le passage de Mac OS 9 à Mac OS X (10 en chiffres romains) mais également le passage au monde UNIX dans lequel la lettre « X » est très utilisée, notamment dans les bibliothèques graphiques X11.

OS X a évolué au cours de ses différentes versions, mettant l’accent vers un « mode de vie numérique » (le digital hub en anglais), tel que présenté avec la suite iLife et l’ensemble bureautique iWork. Dans les premières versions de Mac OS X, la compatibilité avec les versions précédentes des systèmes d’exploitation Apple a été conservée.

Durant la WWDC 2016, Apple a choisi de renommer OS X en macOS afin d’harmoniser le nom avec les autres différents OS de la marque (iOS, watchOS, tvOS).

Processeurs supportés :

OS X a été programmé dès le départ de façon à pouvoir être facilement adapté à une autre architecture processeur. C’est l’ordre que Steve Jobs avoue (le lors de la WWDC 2005) avoir donné à ses équipes dès le début de la conception de Mac OS X, tout en rajoutant « Just in case … » (« Au cas où … ») avec un air amusé. Ce projet a cependant été gardé secret par Apple.

La première version de Mac OS X pour Intel est ainsi diffusée au grand public, à sa plus grande surprise, depuis le en même temps que la sortie des nouvelles gammes MacBook Pro et iMac ; c’est une 10.4.4 en version Universal binaries (compatible à la fois avec Intel et PowerPC). Ceci a marqué la rupture complète avec les processeurs Power PC qui étaient difficiles à obtenir en très grand nombre.

La dernière version de Mac OS X pour processeurs PowerPC est la 10.5.8 (Leopard). La version 10.6 (Snow Leopard), intégrant le 64 bits, et toutes les versions suivantes, ne fonctionnent que sous processeur Intel : les processeurs PowerPC ne sont ainsi plus supportés à partir de cette version du système d’Apple.

Sources : Wikipédia

Le Musée Informatique Personnel