Périphériques

peripheriques

Un périphérique informatique est un dispositif connecté à un système informatique (ordinateur ou console de jeux) qui ajoute à ce dernier des fonctionnalités.

On peut classer généralement les périphériques en deux types : les périphériques d’entrée et les périphériques de sortie :

Les périphériques d’entrée
servent à fournir des informations (ou données) au système informatique tel que clavier (frappe de texte), souris (pointage), scanner (numérisation de documents papier), micro, webcam, etc.
Les périphériques de sortie
servent à faire sortir des informations du système informatique tel que écran, imprimante, haut-parleur, etc.

On peut également rencontrer des périphériques d’entrée-sortie qui opèrent dans les deux sens : un lecteur de CD-ROM ou une clé USB, par exemple, permettent de stocker des données (sortie). Une autre catégorie peut être ajoutée à ce dernier type, il s’agit des périphériques multifonctions (MFP pour Multiple Function Peripheral en anglais) comme un caméscope qui peut faire office d’appareil photo, de webcam, ou de disque externe ou encore d’une imprimante qui peut parfois faire aussi office de scanneur voire de télécopieur.

Un périphérique peut être local ou en réseau :

  • On dit qu’il est local lorsqu’il est branché directement à un ordinateur personnel ou une tablette.
  • On dit qu’il est en réseau lorsqu’il est branché à un réseau et qu’il communique avec un ordinateur central (mainframe, un supercalculateur) distant ou un serveur.

Par exemple une souris peut être un périphérique d’entrée local branché à un ordinateur qui peut lui-même être un périphérique d’entrées-sorties réseau s’il est relié à un réseau. Lorsque cet ordinateur reçoit les réponses à des requêtes transmises à un autre ordinateur on appelle l’ordinateur périphérique un « client » et l’ordinateur qui répond aux requêtes envoyés un « serveur ». On appelle terminal un périphérique réseau qui se trouve à l’extrémité d’un nœud réseau et qui est utilisé comme point d’accès à ce réseau à travers une Interactions homme-machine.

Sur les micro-ordinateurs, tous les périphériques sont reliés à la carte mère par un connecteur que l’on insère :

  • soit dans un port directement soudé à la carte mère ;
  • soit dans un port disponible sur une carte d’extension, elle-même enfichée sur la carte mère. La carte d’extension étant amovible, il est facile de la remplacer en cas de panne ou d’évolution technologique.

Le système d’exploitation installé sur le système informatique doit disposer d’un pilote pour le périphérique (driver), c’est-à-dire un logiciel chargé de communiquer avec lui et d’intégrer ses fonctionnalités au système d’exploitation.

La plupart des périphériques sont amovibles, c’est-à-dire qu’ils peuvent être déconnectés de l’unité centrale sans empêcher celle-ci de fonctionner (il faut parfois éteindre l’ordinateur avant de retirer le périphérique).

Le Musée Informatique Personnel