Oric

oric-logo

Oric est une marque des années 1980 de micro-ordinateurs de la société britannique Tangerine Computer Systems, qui fut plus tard rachetée par une société française.

 

Les modèles produits par Oric sont :

  • Oric 1: 2 versions 16 ko et 64 ko (48 ko + 16 ko masqués)
  • Oric Atmos: 2 versions prévues 16 ko et 64 ko (48 ko pour les données utilisateurs + 16 ko utilisables uniquement avec le lecteur de disquettes grâce à un système d’overlay de la ROM. Il était également possible de charger la ROM oric 1 (V1.0) dans la mémoire overlay pour permettre l’utilisation de jeux compatibles uniquement Oric 1 mais en déconnectant alors le lecteur de disquettes (Microdisc) après chargement de la nouvelle ROM en mémoire vive overlay au-dessus des 48 ko – grâce aux extensions de langage fournies par le SEDORIC). Seule la version 64 ko a été diffusée en France.
  • Oric Telestrat: 176 ko en une plage de 64 ko et 7 banques commutables de 16 ko

Les Oric 1 et Atmos possèdent :

  • Un microprocesseur Rockwell 6502 tournant à 1 MHz
  • 8 couleurs (noir, blanc, 3 couleurs primaires et secondaires) sur 3 bits.
  • Un processeur sonore à 4 voies (3 voies musicales et une voie bruit blanc), le General Instrument PSG AY-3-8912.
  • Un mode texte (TEXT), un mode basse résolution semi-graphique (LORES) et un mode graphique (HIRES)

L’Oric Telestrat apporte des différences majeures :

  • Un deuxième contrôleur VIA 6522 pour les ports joystick/souris, un ACIA 6551 pour le port série (vitesse max. : 19 600 bit/s) et la connectique pour en faire un serveur Minitel (modem non inclus, celui du minitel est utilisé)
  • Deux ports cartouche (le système d’exploitation et le BASIC sont sur cartouche, mais aussi le serveur videotex, l’assembleur Tele-Ass, etc.)
  • Une mémoire extensible, par l’ajout de cartouches RAM
  • Une cartouche d’émulation Oric Atmos (qui ne permet pas de faire fonctionner le lecteur de disquette : le système de boot diffère entre l’Atmos et le Telestrat)
  • Un lecteur de disquette 3″ externe (Esclave : le contrôleur de disquette étant sur la carte mère), 3 lecteurs peuvent être ajoutés avec une simple nappe 4 connecteurs.

Le mode texte dispose de 3 variantes (par le BASIC) (TEXT, LORES0, LORES1). Ce mode a une définition de 40 caractères de 28 lignes.

Ces 3 modes sont en réalité les mêmes. Seule leur gestion diffère grâce aux attributs en première colonne (commutant d’une table de définition de caractère texte ou semi-graphique).

Le mode haute résolution (HIRES) est le mode graphique de 240 pixels sur 200 pixels plus 3 lignes de texte en bas (de 40 caractères). HIRES a des contraintes de proximité de pixels (blocs de 6 pixels). Une ligne de 240 pixels est codée sur 40 octets. Les 2 bits de poids fort déterminent l’attribut, les 6 autres pixels formeront soit la forme à l’écran soit un attribut (dépendant du codage des 2 bits de poids fort).

Sources : Wikipédia

Le Musée Informatique Personnel