Archives de catégorie : MandrakeLinux & Mandriva Linux

Mandrake Move 2.0

Mandrake Move 2.0 est un Live CD, c’est à dire qu’il suffit de le mettre dans le lecteur d’un PC et de choisir de démarrer celui-ci sur le lecteur pour pouvoir utiliser ce système d’exploitation.

Mandrake Move 1.0

Mandrake Move 1.0 est un Live CD, c’est à dire qu’il suffit de le mettre dans le lecteur d’un PC et de choisir de démarrer celui-ci sur le lecteur pour pouvoir utiliser ce système d’exploitation.

Mandrake Linux Community 10.0

Mandrake Linux 10.0 sorti sur 3 CD

Mandrake Linux 9.0

Mandrake Linux 9.0 sorti sur 3 CD dans la magasine Linux Planète en 2002

 

Mandriva One 2007

Mandriva 2007 a été publié dans différentes versions payantes et gratuites. Mandriva One 2007 est la version libre (sans drivers propriétaire) de Mandriva Linux 2007.

Cette version CD était fourni dans les versions boites (payantes) et était téléchargeable gratuitement sur internet.

Mandriva Linux 2007 Spring 32 Bits & 64 Bits

Mandriva 2007.1 (aussi appelé Spring) est le nom donné à la 20e édition de la distribution linux Mandriva Linux. Spring signifie printemps. Cette version marque le retour au cycle de développement de 6 mois. Ce cycle a été interrompu après la sortie de Mandriva LE 2005.

Le cœur du système est une 2007.0 avec ses mises à jour (le noyau reste en 2.6.17 mais avec de nombreux patchs supplémentaires). De nombreux autres logiciels ont été mis à jour : KDE 3.5.6, GNOME 2.18, XFCE 4.4, OpenOffice.org 2.1 (et 2.2 rc3), Mozilla Firefox 2.0, Mozilla Thunderbird 2.0 beta2, X.org 7.2.

Cette version succède à Mandriva 2007 et précède Mandriva 2008.

Les nouveautés :

  • Metisse est dorénavant intégré et permet d’avoir de nouveaux effets 3D. Il peut être activé dans drak3d en plus de Compiz et Beryl.
  • WengoPhone est mis en avant dans cette version, tandis que Skype est toujours présent dans les versions non libres.
  • La WiiMote de la console Nintendo Wii est compatible et permet désormais d’utiliser cette manette à la place de la souris ou d’un joystick.
  • Mandriva Online ne nécessite plus de compte pour notifier l’utilisateur de nouvelles mises à jour. rpmdrake
  • L’interface de rpmdrake a été améliorée et la vitesse de urpmi a été optimisée.
  • drakfon a été intégré et permet de flasher facilement son routeur avec le firmware de fon.
  • Pour les utilisateurs d’ordinateurs portables sont apparus de nouvelles applets graphiques (KPowersave et GNOME Power Manager), un meilleur ajustement de la fréquence processeur (ajustable à la demande), de nouveaux outils de mise en veille (de freedesktop.org) et le support du bootsplash lors de la mise en veille prolongée.

Mandrakelinux Move

C’est un Live CD  sortie en Décembre 2003 qui permet d’utiliser Mandrake Linux sur n’importe quel ordinateur à partir d’un simple CD bootable. Une clé USB peut alors être utilisée pour stocker des données personnelles, les autres paramètres et données n’étant pas conservés après redémarrage. Il est également possible de l’utiliser pour installer la distribution sur le disque dur, l’aspect Live CD permettant dans ce cas de tester la compatibilité du matériel avant l’installation.

Mandrake Linux 9.2

Linux Mandrake est une distribution française basée sur les standards GNU-Linux, et fonctionne sur toutes les architectures compatibles Intel (x486, Pentium, Pentium Pro, Pentium MMX, Pentium II, III et clones). Linux Mandrake associe la puissance et la stabilité des systèmes Unix à la flexibilité et l’agrément du bureau KDE (mais aussi depuis la version 6.0 de Gnome, de WindowMaker, AfterStep…). Linux Mandrake est livré avec le célèbre serveur web Apache, Gimp (le clone de Photoshop), Netscape Communicator et beaucoup d’autres applications. La Mandrake est disponible soit sous forme de « pack » ou téléchargeable librement via un serveur FTP.

Mandrake a vu le jour en juillet 1998 sous le nom de « Linux Mandrake 5.1 », elle reposait principalement à l’époque sur la Red-Hat 5.1 et KDE 1.0. La distribution se compose des packages de base de la Red Hat complété par d’autres applications. Le premier avantage est que l’ensemble de la distribution est immédiatement fonctionnel après l’installation, il n’y a plus les interminables réglages d’XFree89… Néanmoins certains réglages devrons se faire à postériori, mais pas de panique, ils s’effectuent pour la plupart en mode graphique (connexion internet, son…).

En novembre 1998, la Mandrake 5.2 est disponible et dès le début de février 1999, c’est au tour de la 5.3. Au moment de la rédaction de ces quelques ligne, la dernière version en date est la 6.1…

Les différentes versions se distinguent par la mise à jours successives des logiciels intégrés ainsi que par l’ajout de nouveaux programmes dont Kvirc (0.8), Licq (0.44) et x11amp (0.65) par exemple dans la version 6.0.

La dernière Mandrake (version 6.1) est disponible depuis quelques mois. Un peu déçus par la version 6.0, cette nouvelle version vient corriger d’important « bug » et remettre à jour l’ensemble des packages. Il n’y a véritablement rien de nouveau par rapport à la version précédente. Cette nouvelle version reprend l’ensemble de la Red Hat 6.0 en simplifiant un peu plus l’installation mais aussi la configuration du système.

L‘installation est devenue un véritable jeu d’enfant… l’utilisateur se retrouve devant un environnement graphique entièrement configuré et immédiatement utilisable. L’installation peut s’effectuer comme à la coutumé – redémarrage sur une disquette « boot » – ou directement depuis Ms-Windows. Mandrake 6.1 intégré non seulement le bureau KDE, mais aussi Gnome, AfterStep, EE, ou encore WindowMaker. Tous les bureaux sont entièrement configuré et peuvent être utilisable immédiatement. Gimp et StarOffice viennent compléter cette ensemble et apportent au système une dimension bureautique indéniable (uniquement dans la version « pack »).

L‘installation graphique n’est – et ne sera visiblement plus – l’apanage des seules Mandrake ou Caldera. Cette distribution vient confirmer que Linux n’est pas uniquement un environnement de développer mais qu’il peut être aussi simple d’installation et d’utilisation que tout autres OS « commerciaux ».

Linux Mandrake se distingue par la simplicité de sa prise en main… Cette distribution est faite essentiellement pour les novices qui veulent passer à Linux en douceur. De plus, cerise sur le gâteau pour les francophone, les FAQ et les « man’s » sont en français, et un guide d’installation et d’utilisation était disponible sur leur site.

Pour terminer, le « pack Mandrake linux » est une distribution très complète et offre une solution bureautique d’une qualité indéniable. De plus, un projet visant à la détection des différents matériels (cartes sons, cartes graphiques et modems – appelé « Lothar » est en cour de réalisation.

Vous pouvez télécharger cet version ici : https://old-linux.com/

Sources : internet

Mandriva Linux Powerpack 2007

Mandriva 2007 a été publié dans différentes versions payantes et gratuites. Mandriva Linux 2007 est disponible en trois versions : Discovery (pour les débutants Linux), Powerpack (pour les utilisateurs avancés) et Powerpack+ (pour les TPE). Une version de Mandriva One est également disponible (sur CD dans les packs payants et en téléchargement gratuit).

boites-mandriva-linux-2007

Elle intègre notamment un bureau avec effets 3D avec AIGLX et Xgl, l’intégration des environnements graphiques KDE3.5.4 ou GNOME 2.16. La distribution est également proposée avec de nombreux logiciels libres et gratuits et exploite la version 2.6.17 du Kernel Linux. Par ailleurs, un nouveau thème baptisé la Ora (« bonjour » en polynésien) a été implémenté.

Mandriva a développé invictus Firewall – disponible dans la Powerpack+ 2007 – un double pare-feu. Les versions payantes de Mandriva Linux 2007 intègrent également LinDVD (lecteur DVD), Cedega TransGaming (pour jouer aux jeux Windows sous Linux), FlatOut (jeu de voiture 3D), Kaspersky / BitDefender Antivirus Linux ou encore VMWare Player pour faire de la virtualisation. On notera aussi la présence de Skype (VoIP), Amarok(lecteur audio) et RPMDrake (pour installer, désinstaller et mettre à jour des logiciels).

Sources : internet et personnel

Mandriva Linux Discovery 2007

Mandriva 2007 a été publié dans différentes versions payantes et gratuites. Mandriva Linux 2007 est disponible en trois versions : Discovery (pour les débutants Linux), Powerpack (pour les utilisateurs avancés) et Powerpack+ (pour les TPE). Une version de Mandriva One est également disponible (sur CD dans les packs payants et en téléchargement gratuit).

boites-mandriva-linux-2007

Elle intègre notamment un bureau avec effets 3D avec AIGLX et Xgl, l’intégration des environnements graphiques KDE3.5.4 ou GNOME 2.16. La distribution est également proposée avec de nombreux logiciels libres et gratuits et exploite la version 2.6.17 du Kernel Linux. Par ailleurs, un nouveau thème baptisé la Ora (« bonjour » en polynésien) a été implémenté.

Mandriva a développé invictus Firewall – disponible dans la Powerpack+ 2007 – un double pare-feu. Les versions payantes de Mandriva Linux 2007 intègrent également LinDVD (lecteur DVD), Cedega TransGaming (pour jouer aux jeux Windows sous Linux), FlatOut (jeu de voiture 3D), Kaspersky / BitDefender Antivirus Linux ou encore VMWare Player pour faire de la virtualisation. On notera aussi la présence de Skype (VoIP), Amarok(lecteur audio) et RPMDrake (pour installer, désinstaller et mettre à jour des logiciels).

Sources : internet et personnel