Mandrake Linux 9.2

Linux Mandrake est une distribution française basée sur les standards GNU-Linux, et fonctionne sur toutes les architectures compatibles Intel (x486, Pentium, Pentium Pro, Pentium MMX, Pentium II, III et clones). Linux Mandrake associe la puissance et la stabilité des systèmes Unix à la flexibilité et l’agrément du bureau KDE (mais aussi depuis la version 6.0 de Gnome, de WindowMaker, AfterStep…). Linux Mandrake est livré avec le célèbre serveur web Apache, Gimp (le clone de Photoshop), Netscape Communicator et beaucoup d’autres applications. La Mandrake est disponible soit sous forme de « pack » ou téléchargeable librement via un serveur FTP.

Mandrake a vu le jour en juillet 1998 sous le nom de « Linux Mandrake 5.1 », elle reposait principalement à l’époque sur la Red-Hat 5.1 et KDE 1.0. La distribution se compose des packages de base de la Red Hat complété par d’autres applications. Le premier avantage est que l’ensemble de la distribution est immédiatement fonctionnel après l’installation, il n’y a plus les interminables réglages d’XFree89… Néanmoins certains réglages devrons se faire à postériori, mais pas de panique, ils s’effectuent pour la plupart en mode graphique (connexion internet, son…).

En novembre 1998, la Mandrake 5.2 est disponible et dès le début de février 1999, c’est au tour de la 5.3. Au moment de la rédaction de ces quelques ligne, la dernière version en date est la 6.1…

Les différentes versions se distinguent par la mise à jours successives des logiciels intégrés ainsi que par l’ajout de nouveaux programmes dont Kvirc (0.8), Licq (0.44) et x11amp (0.65) par exemple dans la version 6.0.

La dernière Mandrake (version 6.1) est disponible depuis quelques mois. Un peu déçus par la version 6.0, cette nouvelle version vient corriger d’important « bug » et remettre à jour l’ensemble des packages. Il n’y a véritablement rien de nouveau par rapport à la version précédente. Cette nouvelle version reprend l’ensemble de la Red Hat 6.0 en simplifiant un peu plus l’installation mais aussi la configuration du système.

L‘installation est devenue un véritable jeu d’enfant… l’utilisateur se retrouve devant un environnement graphique entièrement configuré et immédiatement utilisable. L’installation peut s’effectuer comme à la coutumé – redémarrage sur une disquette « boot » – ou directement depuis Ms-Windows. Mandrake 6.1 intégré non seulement le bureau KDE, mais aussi Gnome, AfterStep, EE, ou encore WindowMaker. Tous les bureaux sont entièrement configuré et peuvent être utilisable immédiatement. Gimp et StarOffice viennent compléter cette ensemble et apportent au système une dimension bureautique indéniable (uniquement dans la version « pack »).

L‘installation graphique n’est – et ne sera visiblement plus – l’apanage des seules Mandrake ou Caldera. Cette distribution vient confirmer que Linux n’est pas uniquement un environnement de développer mais qu’il peut être aussi simple d’installation et d’utilisation que tout autres OS « commerciaux ».

Linux Mandrake se distingue par la simplicité de sa prise en main… Cette distribution est faite essentiellement pour les novices qui veulent passer à Linux en douceur. De plus, cerise sur le gâteau pour les francophone, les FAQ et les « man’s » sont en français, et un guide d’installation et d’utilisation était disponible sur leur site.

Pour terminer, le « pack Mandrake linux » est une distribution très complète et offre une solution bureautique d’une qualité indéniable. De plus, un projet visant à la détection des différents matériels (cartes sons, cartes graphiques et modems – appelé « Lothar » est en cour de réalisation.

Vous pouvez télécharger cet version ici : https://old-linux.com/

Sources : internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *